komatsuna

Mon blog est en très bonne santé mais aujourd'hui j'ai décidé d'y ajouter un peu de vert. Ça ne fera pas de tort de toute façon. Quand je fais du vélo dans le coin je vois souvent ici et là des plantations de komatsuna, un genre d'épinard japonais (Japanese mustard spinach). Dernièrement, j'ai appris que c'était une spécialité du coin. En effet, le komatsuna provient de la région de Komatsugawa à Edogawa, la partie de l'arrondissement située à l'ouest de la Nakagawa/Arakawa, et les alentours du Kyotei boat race près de Funabori. Cette plante fut cultivée à partir de la période Edo (1603-1868) et était connue originalement sous le nom de kasaina (feuille de Kasai). Selon mes recherches, l'arrondissement Edogawa en produit maintenant plus de 10000 tonnes par année! Je n'ai pas encore mangé de komatsuna, vous savez moi et les épinards ça n'a jamais été rose (tant qu'à jouer avec les couleurs). Je compte quand même essayer, question de me donner bonne conscience. Traditionellement on mange du komatsuna au nouvel an. D'ailleurs, c'est à ce moment que ses feuilles sont plus savoureuses.

Today I've decided to add a bit of green to my blog. When I ride my bicycle around Edogawa-ku I often see here and there small plantations of komatsuna, also known as Japanese mustard spinach. I recently found out that this leafy vegetable was a local product. According to History, komatsuna originated from the Komatsugawa region, namely the westernmost area of Edogawa-ku, across from the Nakagawa/Arakawa river, and the Kyotei Boat Race surroundings near Funabori. Cultivation of komatsuna, which was formely known as kasaina, goes all the way back to the Edo era (1603-1868). Edogawa-ku now produces over 10000 tons of komatsuna per year! I personally haven't tried eating it but then I guess it's safe to say it's just a question of time before I do. This green vegetable is more tasteful during winter and it's consumption peaks during the New Year celebrations.