Bilan_hanami_2010_1
Une troisième saison hanami à mon actif. Quoi, déjà? Eh oui, comme le temps passe vite. Si au Canada l’automne est un moment propice à la réflexion, au Japon c’est pendant le début du printemps.
   
Je repense parfois à mon premier hanami. C’est encore assez frais dans ma mémoire. Enfin je crois. Pas encore au stade des réminiscences quoique la réalité s’est forcément embellie un peu au fil du temps. Je me souviens comment il n’y avait pas eu d’attente; c’est arrivé comme ça. Subitement. Hâte et curiosité s’entremêlaient puisque c’était une première dans mon cas. On m’avait raconté plein d’histoires, j’avais vu des photos. Puis je me suis réveillé un jour, il faisait beau soleil. Je suis sorti, et j’ai vu. Quel moment, quelle joie indescriptible! Aujourd’hui, fort de mes expériences passées, et peut-être trop conscient que ce moment exaltant est de courte durée, je consulte calendriers et prédictions avec un enthousiasme qui en surprend plus d’un. La passion s’active de très de bonne heure au point ou l’éclosion des fleurs de cerisiers devient presque un allégement!
 
Ceci dit, c’était comment cette année? A vrai dire, je suis un peu ambivalent quant à la question. La magie s’opère toujours, pas le moindre doute là-dessus, mais cette fois-ci la météo a été franchement décevante. Je ne suis pas le seul à le penser ainsi. J’ai sondé plusieurs citoyens ces derniers temps et j’ai eu droit à des confessions semblables. Il y a un mot que les Japonais emploient pour décrire ce genre de dénouements: Hanagumori –fleur et nuage, genre de grisaille hanami. Malgré tout cette météo grise et instable, pour ne pas dire exécrable, est tout à fait normale lors de la floraison des cerisiers. Sauf que lorsqu’on a été choyé par le passé, on s’attend au même ou à mieux. La barre était haute, d’autant plus que cette année j’ai eu la chance de bénéficier de quelques jours de congés. Toutefois, je pourrai toujours me consoler du fait que j’étais en congé les rares jours ou il a fait beau. Et j’ai savouré ces moments comme peu ont pu le faire. Pas de rancune donc.

Et le site que j’ai le plus aimé cette année? Sumida koen haut la main. Il faut dire que ce choix repose sur un concours de circonstances dont je ne vais pas élaborer en détails. Mention spéciale à Shinjuku Gyoen. Quant à Inokashira koen, c'était pas mal non plus et je suis ravi de la vidéo de ma visite. J’aurais bien voulu en faire d’autres, mais ça n’a pas adonné. Il y aura d’autres occasions.
Blog1GAE_hanami_design_2010

On fait quoi l’année prochaine? J’ai déjà la tête plein d’idées. Des amis m’ont suggéré des sites, dont un qui semble particulièrement prometteur –à condition bien sûr…  On m’a parlé aussi de tours hanami surprises, j’en dis pas plus. Toutefois, une chose est sûre, je ne vais pas disposer de beaucoup de temps libre lors du prochain hanami. Je devrai donc faire des choix judicieux et jouer de chance surtout. Bienvenu aux suggestions.

Pour ce qui est des produits sakura, le blog en est dorénavant assez inondé. J’en ai même laissé plusieurs de côté. Je vais me limiter aux produits originaux dans l’avenir. Il y a des lecteurs qui sont sûrement saturé de sakura! Patience, je compte mettre en ligne mes plus belles photos dans mon prochain billet, et on passera à autre chose ensuite.