Ukoncha_Ukon-no-chikara

On commence l'année en douceur avec le "ukon" comme thème du premier billet de 2012.

Les produits "plein d'suc pis d'colorant" conbini font souvent la manchette sur mon blog, mais cette fois-ci ça sera un peu plus santé. On se calme, une fois n'est pas coutume!

Premièrement, c'est quoi au juste du "ukon"? C'est du curcuma en japonais. On prête à cette plante plusieurs propriétés bonnes pour la santé. Je ne vais pas aborder la question en profondeur, mais vous pouvez clicker ici pour une fiche plus complète.

Depuis quelques mois je bois quotidiennement du ukoncha ウコン茶. J'ai découvert ce produit tout à fait par hasard. A vrai dire, c'est le fait que le thé était d'un jaune éclatant qui m'a intrigué, et ça avait l'air beaucoup moins chimique que le Pine Cola de Sapporo! J'apporte dorénavant toujours ma bouteille au travail... et souvent on me demande si je me suis saoulé la gueule la soirée d'avant. Vous allez comprendre plus loin.

Les Tokyoïtes ne boivent pas beaucoup de ukoncha, possiblement à cause de son goût distinctif particulièrement amer. On le consomme surtout à Okinawa. Il est généralement disponible en sachet dans les magasins d'alimentation, mais en bouteille il faut chercher un peu plus. Par exemple dans mon cas je dois aller au "OK Store" à Higashi-kasai afin de m'en procurer. Sinon on peut toujours commander en ligne via Rakuten, mais ça coûte plus cher.

Comme je l'ai mentionné auparavant, ce n'est pas un produit très populaire par ici. Le thé vert froid a plus la cote. Ça explique probablement pourquoi la caissière semble toujours étonné lorsque je me pointe au comptoir avec une grosse caisse de ukoncha! C'est immanquable, ils font toujours appel à un commis afin de déterminer le prix. Je fais le coup une ou deux fois par mois, ils doivent surement se poser des questions à mon sujet!

Finalement puisqu'on discute ukon, il faut absolument que je mentionne un produit très populaire au Japon: ukon no chikara. C'est une boisson énergisante qui est surtout utilisée en guise de remède anti-gueule de bois. A ce qu'on dit il faut idéalement le consommer 30 minutes avant la beuverie. Quant à moi j'aime bien le prendre avant et après. Est-ce que ça fonctionne? Euh oui, dans une certaine mesure. Une soirée arrosée, d'accord. Par contre j'ose pas trop m'avancer dans le cas d'une vraie cuite d'homme!