Shin-Nakagawa_splash

Shin-Nakagawa comme dans "Nouveau Nakagawa". Bref la toponymie vend le punch.

Le fractionnement du territoire d'Edogawa-ku ne devait pas se limiter au projet titanesque de l'Arakawa. Il suffit de comparer l'ancienne carte du secteur avec une plus récente pour constater que la géographie fut modifiée au coeur même de l'arrondissement.

Le contexte:

En 1938 la partie est de Tokyo fut durement éprouvée par des inondations qui causèrent d'énormes dégâts. Un an plus tard les autorités entamèrent la construction d'un canal de dérivation afin de mieux contrôler les eaux du secteur. Toutefois les travaux furent interrompus à cause de la guerre et le projet tomba finalement... à l'eau.

Il a fallu une catastrophe d'envergure pour faire bouger les choses. En 1947 le puissant typhon Katherine (Kathleen) frappa le Kanto de plein fouet et la partie est de la capitale dû encore en faire les frais. Plusieurs digues du réseau Tonegawa cédèrent ce qui provoqua des dommages encore plus considérables (le secteur de Koiwa fut celui le plus touché à Edogawa-ku). On dénombra la mort de plus de 1077 personnes. En 1949 le projet du canal de dérivation fut donc relancé.

Edogawaku_S_Nakagawa_Map


Malgré tout les travaux ne firent pas que des heureux. Tout comme l'Arakawa un large territoire fut exproprié à Edogawa-ku afin de réaliser le canal de dérivation et de nombreuses familles durent être relocalisées.

Le projet fut complété en mars 1963 et le canal prit officiellement le nom de Shin-Nakagawa en 1965.

Shin-Nakagawa-1965

Clickez ici pour des photos récentes de la Shin-Nakagawa.