KuNakagawa_tourounagashi

Edogawa-ku a été épargné par les bombardements américains lors de la Deuxième Guerre mondiale, à l'exception des régions à l'ouest de la rivière Arakawa; Komatsugawa et Hirai. Ces endroits subirent de lourds dégâts. En outre, lors du grand bombardement de Tokyo (nuit du 9-10 mars), 334 B-29 larguèrent 1 700 tonnes de bombes, détruisant environ 30 km2 et causant plus de 100 000 morts. Environ 2800 cadavres furent repêchés dans la rivière KyuNakagawa.

Hirai_WW2

A chaque année depuis 11 ans, Edogawa-ku et l'arrondissement avoisinant Koto-ku soulignent ce triste événement avec une cérémonie sobre suivie par la mise à l'eau de milliers de lanternes flottantes en papier (tourounagashi). L'événement coïncide avec le O-bon. Selon des croyances japonaises, l'homme serait issu de l'eau. Donc, les lanternes qui finissent par couler seraient en quelque sorte une symbolique du corps qui retourne dans l'eau. Pour 500 yens il était possible d'écrire son propre message sur une lanterne et de la mettre à l'eau. Je n'ai pas tenté l'expérience, trop obstiné à regarder et filmer le spectacle ma foi si simple et captivant. A revoir définitevement l'année prochaine.

Ci-dessous voici une vidéo du "tourounagashi". Au début je comptais faire un condensé de l'événement au complet. Finalement, exit les discours et les feux d'artifices, je me suis limité aux lanternes flottantes. C'est un peu long, mais vous pouvez apprécier la musique. Bien que la bande sonore ne soit pas originale, une musique apaisante semblable jouait lors de la mise à l'eau des lanternes (peu après les tambours taiko). La vidéo ne donne pas justice à ce qu'on vivait sur place. C'était vraiment spécial.